implant mammaire TunisieSymboles de féminité, les seins sont souvent sujets à l’insatisfaction de celles qui les trouvent trop petits ou pas assez bien galbés, provoquant chez elles un complexe et un mal-être psychologique, pouvant altérer leur confiance et leur vie intime.

Retrouver une poitrine joliment projetée, ferme et bien galbée est possible grâce à l’augmentation mammaire par implants qui, tout en respectant votre morphologie, améliore le volume de vos seins en toute sécurité.

Principe des prothèses mammaires

L’hypoplasie mammaire est caractérisée par des seins insuffisamment développés par rapport à la morphologie de la patiente et peut être due à un développement insuffisant de la poitrine, lors de  la puberté ou apparaître, de façon secondaire,   suite à une  perte de volume des glandes mammaires après une grossesse, à un dysfonctionnement hormonal ou une perte de poids conséquente.

L’intervention consiste à mettre en place des prothèses en silicone, fabriquées en France sous les labels SEBBIN/SILIMED ou CEREPLAS avec marquage CE.

Elles sont identifiables grâce à la carte d’implants remise à la patiente après l’intervention.

Selon la morphologie et les souhaits de la patiente, le chirurgien utilisera la  prothèse dont le volume donnera le meilleur résultat.

choix-implant-mammaire

La pose des implants mammaires: Pour qui ?

L’âge minimum requis pour une augmentation mammaire est 18 ans. Cette intervention peut intéresser toute personne insatisfaite et complexée par le volume insuffisant de ses seins et recherchant une augmentation importante de sa poitrine.

Bienfaits de l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire permet  une amélioration du volume de la poitrine tout en préservant son aspect naturel et en lui conférant une belle projection.

Le résultat cicatriciel est discret et l’effet de l’intervention est très bénéfique sur le plan psychologique.

Précautions à prendre avant l’augmentation mammaire

Il est impératif d’éviter tout  médicament contenant  de l’aspirine et la consommation de tabac  pendant les dix jours précédant l’opération.

Consultation préopératoire

Lors de la consultation préopératoire, le chirurgien et l’anesthésiste informent, de façon détaillée, la patiente quant au déroulement de l’intervention.

Un bilan sanguin est réalisé et le chirurgien effectue un examen attentif en tenant compte de différents  paramètres : qualité de la peau, poids, taille, grossesses et allaitements, morphologie thoracique et mammaire,  importance de la graisse et de la glande présente, musculature globale …

Il vérifie également l’imagerie mammaire (mammographie, échographie).

1

Consultation

L’hypotrophie mammaire est dans la plupart des cas,  physiquement et psychologiquement, mal acceptée par la patiente qui voit en elle une atteinte à sa féminité.
Le docteur Walid Balti se propose d’accompagner la patiente à faire les meilleurs choix  quant à l’augmentation du  volume de sa poitrine avec des prothèses mammaires.

Déroulement de l’augmentation mammaire

Type d’anesthésie et durée d’hospitalisation

Il s’agit d’une anesthésie générale classique.

L’hospitalisation est de 1 nuitée.

Étape opératoire et sa durée

Le  chirurgien adopte la  technique qui lui semble être la plus appropriée pour la patiente et qui donnera les  meilleurs résultats.

L’intervention dure environs 2 heures et se fait en deux étapes : la réalisation  des incisions et l’insertion des prothèses.

L’incision

Pour l’incision il  existe plusieurs possibilités :

  • livoies aréolaires, avec incision péri-aréolaire, dans  le segment inférieur de la circonférence de l’aréole
  • voie sous-mammaire, l’incision est  placée dans le sillon situé sous le sein
  • voie axillaire, l’incision est faite sous le bras, dans l’aisselle

Etant les futures cicatrices, l’emplacement de ces incisions permet une discrétion maximale.

La mise en place  des prothèses mammaire

augmentation-mammaire-operatoire

Les implants peuvent alors être introduits selon deux  cas de figure :

  • rétro musculaire : la prothèse est placée  à l’arrière des muscles pectoraux.
  • pré musculaire : la prothèse est  placée, en avant des muscles pectoraux et derrière la glande mammaire.

Fin de l’opération : sutures+pansements

En fin d’intervention, le chirurgien suture les incisions et met en place un pansement modelant avec un bandage élastique.avant-apres-implant-mammaire

avant-apres-implant-mammaire