Les implants mammaires en silicone ou en sérum physiologique? Que choisir ?


Choisir les implants mammaires en sérum physiologique ou en silicone est  l’une des  questions les plus fréquentes que se posent les femmes  qui vont être le sujet d’une chirurgie augmentation mammaire.
Les deux types d’implants sont protégés par une enveloppe de silicone, mais les implants salins sont remplis d’une solution d’eau salée (solution saline), tandis que les implants de gel de silicone sont remplis de gel de silicone.

Implants de gel cohésif présentent une excellente option par rapport aux implants en solution saline. Leur qualité plus douce crée une sensation plus naturelle elles conservent également leur forme et leur intégrité mieux que du sérum physiologique en cas de rupture.

La grande variété de modèles disponibles pour les implants de gel cohésif permet un ajustement plus personnalisé qui convient à la nature des seins de chaque femme.

Lors de votre consultation, le chirurgien esthétique en Tunisie évaluera si les prothèses mammaires en solution saline ou en silicone seront les mieux adapté à vos besoins.

Chirurgie augmentation mammaire

A propos de la procédure de la chirurgie augmentation mammaire :

Les femmes choisissent souvent de se faire opérer d’une augmentation mammaire pour diverses raisons. Cette procédure est avantageuse pour les femmes qui souhaitent corriger une anomalie de la forme du sein, pour la reconstruction du sein après une mastectomie, pour répondre aux besoins des patientes qui souhaitent corriger les effets de la grossesse sur leurs seins, ou tout simplement qui veulent obtenir une taille ou une forme souhaitée des seins.

La procédure chirurgicale consiste en la mise en place d’un implant derrière l’un ou les deux seins. Une petite incision – généralement de 1,5 pouces de long – est faite soit dans le pli du sein, autour de l’aréole (peau foncée autour du mamelon), ou dans la région des aisselles. Les implants sont ensuite placés sous les muscles de la paroi thoracique, ou directement derrière le tissu mammaire. Les traces de l’incision seront à peine visibles et elles se suppriment au fil du temps.
L’acte chirurgical se pratique sous anesthésie générale. Les femmes éprouveront la douleur pendant 24 à 48 heures après la procédure. Le gonflement du sein diminue après plusieurs semaines.

La chirurgie mammaire et la lactation

Les mères qui allaitent ne trouvent aucun problème après la chirurgie augmentation mammaire. Avant la consultation préopératoire les femmes qui souhaitent effectuer cette chirurgie doivent fournir des mammographies et des échographies mammaires au chirurgien pour qu’il puisse effectuer son diagnostic.

Pour une procédure d’augmentation mammaire les risques sont relativement faibles. Une infection peut parfois se produire autour de l’implant mammaire, habituellement une semaine après la chirurgie, comme elle peut se produire à tout moment. Dans certains cas, l’implant peut être retiré et réinséré plus tard pour remédier à l’infection.

La procédure peut entraîner un problème de sensibilité au niveau des  mamelons et c’est temporaire.

Les fuites d’implants mammaires en raison d’une rupture de l’enveloppe de silicone peuvent se produire à la suite d’une blessure ou d’une compression normale de la poitrine au cours du temps. S’il s’agit d’un implant en solution saline, il se dégonfle en quelques heures et il  est sans danger lorsqu’il est absorbé par le corps si c’est le cas d’un implant de gel de silicone, il est plus difficile à détecter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *