Reconstruction mammaire Tunisie : L’ablation des seins est en général le traitement le plus utilisé pour se débarrasser d’un cancer des seins. Cette opération est certes primordiale, mais qui engendre de vrais complexes chez les femmes atteintes.Reconstruction mammaire Tunisie

C’est dans ce contexte, que la chirurgie esthétique, en particulier, la reconstruction mammaire tunisie, intervient pour permettre à ces femmes de retrouver leur beauté et leur féminité.

Une vue d’ensemble sur la reconstruction mammaire après atteinte du cancer des sein

La reconstruction mammaire remédie directement aux séquelles de traitement conservateur des seins et a pour objectifs de reconstruire le sein, lui apporter une forme naturelle, assurer une symétrie entre les seins et reconstruire l’aréole et le mamelon.

Les femmes qui ont subi une mastectomie ont alors la possibilité d’opter soit pour une reconstruction mammaire immédiate ou différée puisqu’elle fait déjà partie intégrante du traitement du cancer des seins. La femme choisira ainsi de reconstruire sa poitrine juste après une mastectomie ou attendre les 3 premiers mois pour le faire.

En effet la reconstruction mammaire se fait sur plusieurs étapes : Le chirurgien opte en premier lieu à une reconstruction du sein manquant, puis essaye de symétriser l’autre sein pour avoir une allure équilibrée de la poitrine et enfin retoucher le tout pour garder une certaine harmonie mammaire.

Les techniques d’une reconstruction mammaire Tunisie

Il existe déjà plusieurs techniques de reconstruction mammaire après un cancer dont on peut citer celle par prothèse mammaire, le lambeau du grand dorsal, le lambeau tram, la reconstruction par diep et le lipofelling par injection de graisse.

Les techniques les plus adoptées sont celles par prothèses ou encore par injection de graisse qui s’avère les plus faciles et efficaces en termes de résultats et de durabilité.

Néanmoins, le choix de la meilleure technique de reconstruction mammaire ne peut se faire dans l’absolu. Le chirurgien est amené ainsi à figer son choix en s’appuyant sur la forme et la nature du sein restant après la mastectomie et sur la qualité de la peau du côté à reconstruire.

Il faut aussi tenir toujours compte de l’éligibilité de la patiente en question à l’une de ces différentes techniques de reconstruction mammaire pour garantir de bons résultats répondant aux besoins évoqués.